Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Communiqué de l’ADEFDROMIL

Article publié le 6 juillet 2006

La cour d’appel de Paris a ordonné lundi 19 juin 2006 la mise en liberté de l’adjudant-chef Guy RAUGEL poursuivi pour homicide volontaire dans l’affaire Firmin Mahé. L’adjudant-chef RAUGEL a quitté la prison de la Santé dans l’après-midi pour rejoindre sa famille à GAP. Il devrait normalement reprendre ses activités professionnelles au sein du 4ème […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

La cour d’appel de Paris a ordonné lundi 19 juin 2006 la mise en liberté de l’adjudant-chef Guy RAUGEL poursuivi pour homicide volontaire dans l’affaire Firmin Mahé.

L’adjudant-chef RAUGEL a quitté la prison de la Santé dans l’après-midi pour rejoindre sa famille à GAP. Il devrait normalement reprendre ses activités professionnelles au sein du 4ème Chasseurs.

Pour Maître Jacques Trémolet de Villers, son avocat, et pour l’Adefdromil : « enfin, la cour d’appel a mis un terme à une injustice criante ».

Deux demandes de mise en liberté avaient été rejetées précédemment par cette même Cour d’appel. Depuis la mise en liberté du brigadier chef SCHNIER survenue le 18 avril 2006, l’adjudant-chef RAUGEL était le seul à être maintenu en détention.

Michel BAVOIL
Président de l’ADEFDROMIL

Lire également :
Communiqué de l’ADEFDROMIL

Les commentaires sont fermés.