« Armons-nous » … et partez !!

L’ « identité nationale » … le Drapeau … la Marseillaise ! Nous voici entrés dans une phase nouvelle de cette Campagne présidentielle. On va « jouer » dans « les registres forts », ceux de la nation, du Patriotisme … et des Valeurs fondamentales (pour combien de temps ?…).

Les trois principaux candidats l’ont clairement annoncé dans leurs programmes : ils prévoient un retour au « Service Civique » …

Pour les jeunes Français, filles et garçons, trois à six mois au service de leurs concitoyens, des « grands objectifs humanitaires » et pourquoi pas, s’il le fallait bien sûr, (et en toute dernière extrémité …) : de la Défense.

Indépendamment de ce que cela implique au plan de la Planification, de l’Organisation et … du « Soutien logistique » (affaire à suivre …) le sujet devrait en toute logique inciter les électeurs à s’intéresser aux personnalités et « aux parcours » de ceux qui sollicitent leurs suffrages dans trois semaines, mais aussi pour les législatives .

De nos jours, on n’hésite pas à faire irruption dans l’« intimité » de ceux qui prétendent accéder au sommet de l’Etat. Ne sait-on pas déjà :

Que Ségolène a subit un grave traumatisme au contact d’un militaire psychorigide, Que François a renforcé sa vocation rurale après la mort accidentelle de son père, Que Nicolas a souffert de l’ « absence » du sien.

… Aucun détail ne nous est épargné. Les présentoirs des librairies en Grandes Surfaces croulent sous le poids des « confidences ».

Des Gens de renom, des artistes, des célébrités de toutes origines sont passés « sous les drapeaux » : Jean GABIN, Alain DELON, Guy Marchand, Claude BRASSEUR, Eddie MITCHELL et souvenons-nous …« Johnny » lui-même ! (et beaucoup d’autres sans doute)

Les Français (de plus de quarante ans …) qui ont connu, entre les angoisses de l’Incorporation et les joies de « la Quille », la TABDT, la « marche à la fourragère » et l’inconfort des trains de nuit, n’ont pas forcément gardé un mauvais souvenir de cette « formalité ». Elle a pourtant « mobilisé » de 10 à 37 mois de leur jeunesse. Une enquête très officielle (mais discrète) nous apporte même une précision à ce sujet : 70% en conservent un sentiment positif …

Ceux là, et beaucoup d’autres, seraient curieux de savoir dans quelles conditions « nos élus » ont satisfait à leurs « obligations militaires » (et citoyennes …). Dans quel Régiment, sur quel Navire, sous quel « statut » ont-ils « servi » ? Ceux qui ont fait les EOR, ont été « réformés », ceux qui ont effectué leur Service à la coopération, à « l’aide technique » ou tout simplement … sont « passés à côté » ? (Comme ça !!…). Au fait, Michel BAROUIN, Ministre de l’Intérieur … a-t-il fait sa JAPD ?

Certains Ministres des Armées, nous le savons, ont dû subir une « formation accélérée » pour connaître les grades (et il ne s’agit pas de MAM …). Vous imaginez un Ministre de la Culture qui « découvrirait » la Joconde ?

Est-il finalement légitime « d’exhorter » … sans avoir donné l’exemple et « payé, de sa personne » ?

Les Electeurs demandent à savoir !

Voila un beau sujet pour un « Journalisme d’investigation » et … de belles perspectives de ventes. Faites vite !

Si cet ouvrage est publié … j’achète !!

Mustapha BIDOCHON

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également

Arrêté du 12 juin 2020 modifiant les conditions d’organisation des concours ouverts par l’arrêté du 29 janvier 2020 autorisant au titre de l’année 2020 l’ouverture et l’organisation de concours communs pour le recrutement dans le premier grade de divers corps de fonctionnaires de catégorie B

Arrêté du 12 juin 2020 modifiant les conditions d’organisation des concours ouverts par l’arrêté du 29 janvier 2020 autorisant au titre de l’année 2020 l’ouverture

> Lire l'article