Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

« Relèves » …

Article publié le 22 mai 2007

Dans le texte « in memoriam » daté du 19 Mai, Mariallio prononce des jugements catégoriques et définitifs pour saluer le départ de Michelle ALLIOT MARIE, tandis que ce Général de Corps d’armées exprime des commentaires bien « cavaliers » concernant les Ministres qu’il a eu l’occasion de fréquenter. Gageons qu’il avait su demeurer plus […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Dans le texte « in memoriam » daté du 19 Mai, Mariallio prononce des jugements catégoriques et définitifs pour saluer le départ de Michelle ALLIOT MARIE, tandis que ce Général de Corps d’armées exprime des commentaires bien « cavaliers » concernant les Ministres qu’il a eu l’occasion de fréquenter. Gageons qu’il avait su demeurer plus discret dans l’exercice de son Commandement. Mais « tailler des shorts » est une pratique militaire qui soulage et détend … on aurait tort de s’en priver !

MAM est donc partie Place Beauvau en même temps que monsieur MORIN arrivait à l’Hôtel de Brienne. Saluons sans arrière pensée sa nomination … et surtout souhaitons lui « bon courage ». Sacrifiant à la tradition, il ne tardera sans doute pas à « s’incliner devant les drapeaux et les étendards » … « à saluer les femmes et les hommes qui … » …et à « exprimer dès à présent sa totale confiance à l’ensemble des personnels », en leur « demandant de relever le défi … » (air connu !).

Sitôt installé, il a tenu à se faire présenter le CPCO, ce PC souterrain où « on » prépare, on veille, on anticipe … et on réagit. Un peu plus tard … déjà il « condamne avec la plus grande fermeté un acte inacceptable et révoltant et exprime son soutien et sa sympathie aux gendarmes et aux familles de la Brigade de Venaco en Corse » victimes d’un nouvel attentat …. Ben voila !!

Que les Militaires ne boudent surtout pas leur plaisir, même si leur Ministre se trouve au deuxième rang sur la photo officielle … Ils auraient très bien pu hériter d’un Secrétaire d’Etat sous tutelle du Haut Conseil de Sécurité.

Pour le personnel des Armées, en période de formation d’un nouveau Gouvernement, l’attente est toujours un peu « stressante ». Si la plupart des Ministères : Finances , Santé , Affaires Etrangères , Education Nationale , Ecologie , Recherche … exigent la présence de « spécialistes » connus et éprouvés dans les milieux qu’ils vont diriger , celui de la Défense laisse le champ ouvert à toutes les candidatures ( et peu servir de « lot de consolation ») Il n’est nullement besoin d’être spécialiste des problèmes de Défense … et encore moins du milieu militaire .Il est même recommandé de ne pas avoir d’idées préconçues . Un bref passage de consignes, une initiation très sommaire aux grades et aux spécificités du monde des Armées … et l’affaire est faite !! La « Grande Muette » se charge du reste … le gîte, le couvert, le transport et les « honneurs », tout cela dans une totale discrétion : le paradis sur terre pour un homme politique. Et si en plus, MAM emporte avec elle la remuante Gendarmerie : Que du bonheur !

Souhaitons donc la bienvenue à Monsieur MORIN et ne lui demandons pas où il a fait son Service Militaire … tout cela appartient à une époque révolue ! Mais a-t-il commencé à penser au « Service Civique » ? Voilà un chantier qui va être intéressant à suivre.

Le portrait qui est dressé ici de « la Ministre sortante » est sans concession : attitude, comportement, tenue … mais pour l’autorité : rien à dire ! Elle aura su passer certains caps difficiles dans des situations qui n’étaient pas de tout repos .Beaucoup de militaires estiment même qu’elle aura été « la meilleure » de ces quatorze dernières années …Rendons lui cette justice.

La page est donc tournée, MAM est partie et va devoir régler des problèmes difficiles dans un environnement autrement moins favorable où on ne lui fera sans doute pas « de cadeaux ».

Mais souvenons-nous qu’il y a cinq ans :

Enfin MAM est venue et l’on crie au miracle.
Reprenant le flambeau, elle va tambour battant,
Débloque les crédits, met fin à la débâcle,
Redonne le tonus … nom de Dieu, quel allant !
Il faut la voir, un jour installée dans son jet,
Le lendemain grimée, au sein d’un commando.
Juchée sur un Leclerc, « triomphale » à Coët,
Grenadière-voltigeuse … là-bas au Kosovo.
Rien ne saurait dompter cette « Femme d’action ».
Le regard conquérant, jamais elle ne s’efface.
Qu’avait-il donc de plus le « grand » Napoléon ?
Car Macho et Mamo … sont aussi efficaces !
Aussi quand La Ministre vient « lui servir à boire »,
Drapée dans son foulard, droite dans son pantalon,
Sur les Champs Elysées comme à la Marée noire,
La Troupe d’une seule voix entonne … La Mamelon !!

Après la « Marche Lorraine » le « Chant des Partisans » et bien sur « la Marseillaise » dans nos stades puis dans tous les meetings de la Campagne Présidentielle, comment ne pas nous réjouir de voir nos Chants patriotiques ainsi remis à la mode et les Français renouer avec leurs traditions … il nous faut garder le goût des choses simples !

Mustapha BIDOCHON

Lire également :
MAM : In memoriam

Les commentaires sont fermés.