Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Donnons du temps à Monsieur MORIN !

Article publié le 30 juin 2007

Je vous trouve un peu dur à l’encontre de notre nouveau Ministre, dans votre éditorial du 21 Juin. Vous y faites référence au sabre et au goupillon, mais n’oubliez pas que dans les bonnes familles, ni l’un ni l’autre n’était en bonne place pour l’héritage et « le titre » qui revenait à l’aîné … […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Je vous trouve un peu dur à l’encontre de notre nouveau Ministre, dans votre éditorial du 21 Juin. Vous y faites référence au sabre et au goupillon, mais n’oubliez pas que dans les bonnes familles, ni l’un ni l’autre n’était en bonne place pour l’héritage et « le titre » qui revenait à l’aîné … Monsieur Hervé MORIN n’est arrivé que le 18 Mai, laissons lui le temps de se retourner …

La Défense ? …on peut même se demander si la fonction justifie encore ce titre ! Car il ne s’agit plus de nos jours de se protéger d’une invasion, les frontières n’existent plus, et aucun ennemi ne nous menace … on nous l’a dit de manière officielle : les dividendes de la Paix sont à notre portée .Il ne s’agit donc plus de se mobiliser ou de préparer je ne sais quel « Plan XVII » savamment concocté par une équipe de stratèges. Nos Armées constituent aujourd’hui et de manière officielle une « Réserve de Forces ». Ayons donc la lucidité de reconnaître que la mission de nos « hauts responsables » tient plus de la « prestation de service » ou de la « grande distribution » que de préparer une Opération de grande envergure … il leur faut « gérer sur étagère et fournir en kit » :

Pour « s’interposer » … comme en Côte d’Ivoire, Pour « la pédagogie » … comme en Afghanistan, Pour « l’humanitaire » … comme au Tchad … ou plus simplement encore … pour la « présence », le prestige ou la Diplomatie

Du « management » par conséquent …

Ce qui demeure essentiel par contre, c’est de ne pas négliger le rendez vous incontournable de la Fête Nationale et du 14 Juillet … et cette année, on vient de nous le dire, ce sont les Armées Européennes qui seront à l’honneur. Nous voici soulagés !

Est-il donc indispensable que le Ministre de la Défense (ou même celui « des Armées »…) soit « un homme de l’art » ? Il fut un temps, il avait fait son Service Militaire … ce n’est même plus le cas de nos jours !

Mais la situation n’est pas nouvelle : les plus anciens se souviennent peut-être de la nomination de Monsieur SOUFFLET en 1974, dont les premières mesures furent de se pencher sur la pratique de la natation. Et plus tard, Messieurs CHEVENEMENT, MILLON, LEOTARD (pas encore le goupillon … mais déjà la tonsure !). Plus récent encore, Monsieur RICHARD (massacreur de budget à la tronçonneuse …). Madame Michèle ALLIOT MARIE n’était pas mieux préparée et s’est parfaitement adaptée au pas cadencé ! … Alors ? Il faut une fois pour toute en être convaincu : après une courte préparation n’importe qui est en mesure de remplir cette charge :

On a sottement laissé partir Monsieur Azouz BEGAG … Monsieur Patrick OLLIER qui vient d’échouer au pied du perchoir, nous aurait économisé un déménagement … On ne pouvait prétendre à Rachida DATI, trop « professionnelle » … Madame BOUTIN aurait fait une merveilleuse cantinière … Monsieur Renaud DONNEDIEU De VABRES avait un excellent entraînement pour les remises de décoration … Personnellement j’aurais aimé Christian CLAVIER …(les Bronzés N°4…) … et nous avons hérité d’un « cavalier ». Faut-il s’en plaindre ? Nous voici assurés d’avoir simultanément le panache du Carrousel et la convivialité « de la reprise » …un gage de réussite. Ne boudons pas notre plaisir !

S’est-on d’ailleurs étonné de ne voir à aucun moment abordés les problèmes de Sécurité et de Défense au cours de ces deux derniers mois de campagne ? Pas plus que les candidats , les adhérents et l’ensemble des Français ne se sont inquiétés de ce lourd silence au moment où la Défense européenne piétine , les USA sont tenus en échec, le Moyen Orient explose et seul l’Islam progresse .

Monsieur SARKOZY gouverne et « veille », on en a aujourd’hui l’assurance … laissons donc à Monsieur MORIN le temps de se former et il peut le faire paisiblement puisqu’il dispose, chacun en convient, d’un excellent directeur de cabinet un homme d’expérience susceptible « d’expédier » les Affaires courantes c’est-à-dire de tenir à jour le registre des « déclarations officielles » qu’imposent la succession des évènements :

Exprimer « l’intense émotion » … en période de catastrophe, « Fédérer les énergies » en situation d’épreuves, « Manifester la solidarité de la Nation » et le cas échéant « la réprobation unanime » ou « la vive préoccupation », … et dans peu de temps sans doute « saluer le magnifique challenge » que ne manquera pas de constituer une prochaine et inévitable « Réforme »

En fait : un problème de « communication » … !

Et on nous apprend que Monsieur MOLLE aura comme interlocuteurs trois de ses grands anciens à Saint Cyr : le CEMA, le DGGN et le CEMAT … qui doivent se dire en fin de carrière que pour s’élever dans la hiérarchie et « pour coiffer l’objectif », la « préfectorale » c’était pas mal non plus !

Evitons donc de faire des procès d’intention à Monsieur MORIN et laissons lui le temps de se retourner, de « prendre ses marques » et éventuellement, pourquoi pas, de se détendre en se faisant plaisir : s’échapper pour assister au succès de son écurie au Jockey-club de Chantilly comme nous l’apprend l’éditorial. Il y a quelques années, c’est pratiquement tout le Gouvernement qui se retrouvait en juin à Rolland Garros et personne n’y trouvait à redire.

Monsieur Hervé MORIN est déjà allé au Kosovo et a présidé la commémoration du Débarquement. Bientôt, n’en doutons pas, il se rendra en Côte d’Ivoire et se penchera lui aussi sur « le dossier du deuxième Porte Avions » pour lequel on organisera pendant deux ou trois ans encore des « tables rondes ». Il prodiguera enfin la bonne parole aux Personnels des Armées qui, maintenant que la Gendarmerie dépend de l’Intérieur, pourront bientôt être réunis au complet au Stade de France pour des réunions de cohésion.

J’en profite néanmoins pour lui rappeler que j’ai eu l’occasion dans ce Forum d’attirer respectueusement son attention sur « l’état des lieux » du Moral et du Matériel. L’Adefdromil vient de nous annoncer qu’il n’y a plus que 20% de nos Pumas en mesure de voler et que cet Hélicoptère de manoeuvre qui a succédé au Sikorski et à « la Banane » a bien mérité de la Patrie mais a grand besoin d’être remplacé.

Il n’y a pas d’urgence bien sûr … mais il serait bon d’y songer.

Les commentaires sont fermés.