Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Sanction

Article publié le 5 septembre 2007

La fanfare de la gendarmerie assignée à résidence (Le Parisien n°19588 du jeudi 30 août 2007) Vingt jours d’arrêt. C’est la sanction que purgent actuellement des musiciens de la gendarmerie mobile, basée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Leur faute : ils refusent l’ordre qui leur impose de déménager à Maisons-Alfort (Val de Marne). L’affaire traîne depuis des […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.
Les commentaires sont fermés.