Alain Richard annonce une revalorisation de la condition militaire.

Suite aux réunions parfois houleuses des derniers conseils de la fonction militaire (CFM et CSFM), Alain Richard a annoncé cet après-midi à Istres une série de mesures de revalorisation de la condition militaire (http://www.defense.gouv.fr/actualites/discours_divers/d280202/d280202a.html). D’un montant total de 433 millions d’Euros elles se décomposent en trois volets : indemnitaire, repos compensateur et social. Nous vous invitons à réagir en nous faisant par de vos commentaires : contact@defdromil.org

Mesures indemnitaires :

– Revalorisation de l’indemnité pour charges militaires (ICM) : +7% au 1er avril 2002 pour l’île de France, +4% pour les autres régions avec pour objectif +23% à l’horizon 2008.

– Revalorisation de l’indemnité de service en campagne (ISC, Terre) : +10% au 1er avril pour les mariés, +30% pour les célibataires (pour réduire l’écart avec les mariés). Objectif 2005 : arriver à +20% de hausse.

– Création d’une indemnité journalière de sujétion pour absence du port de base (IJSAPB, Marine) aux taux de 7% de la solde de base dès le 1er avril, pour atteindre 20% en 2005.

– Revalorisation de l’indemnité d’alerte opérationnelle (ISAO, Air): première augmentation de 33% au 1er avril, pour atteindre 5 euros par jour en 2005.

– Revalorisation de la prime de qualification des sous-officiers titulaires de diplôme de qualification supérieure: +11% au 1er avril.

– Réduction du délai d’attribution de la prime de service des jeunes sergents ou seconds-maîtres à 2 ans (contre 3 ans), applicable en 2004.

– Augmentation de 50% de l’indemnité de mise en oeuvre et de maintenance des aéronefs (IMOMA) au 1er avril.

– Réduction progressive de 15 à 11 ans de service du délai d’attribution de l’échelle 4 (caporal chef) aux militaires du rang de l’armée de terre (14 ans au 1er avril).

– Prime mensuelle de technicité médicale pour les médecins militaires

– Prime mensuelle de technicité pétrolière à partir de 2004.

Revalorisation de l’allocation spéciale de développement (ASD) des ingénieurs de l’armement: +7,5% au 1er avril (objectif 15% en 2005).

Repos compensateur :

– L’indemnisation des jours du TAOPM (temps d’activité et d’obligations professionnelles des militaires) non pris: 8 jours maximum par an (au lieu de 7) au taux de 85 euros par jour.

Mesures sociales :

– Faciliter le changement de garnison: aide financière de reconnaissance de la nouvelle affectation.

– Déplacement professionnel: alignement le taux des militaires sur ceux du personnel civil de l’Etat

– Logement (prise en charge du dépôt de garantie en région parisienne, prêts d’accession à la propriété)

– Besoins familiaux et privés: plus de places de crèche, aide aux enfants dans l’enseignement supérieur, aide vacances pour jeunes militaires.

Lire également :
CSFM février 2002 : le compte rendu
Vos réactions aux propos du ministre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également