Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

L’Adefdromil porte plainte après un communiqué appelant à la multiplication des embuscades en Afghanistan

Article publié le 29 août 2008

Maître HENRI de BEAUREGARD, avocat à la Cour d’Appel de Paris a déposé, au nom de l’Association de Défense des Droits des Militaires, vendredi 29 août 2008, une plainte auprès du Doyen des juges d’instruction de Paris, après la diffusion, sur le site internet de l’association EuroPalestine, d’un communiqué appelant à la multiplication des embuscades […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Maître HENRI de BEAUREGARD, avocat à la Cour d’Appel de Paris a déposé, au nom de l’Association de Défense des Droits des Militaires, vendredi 29 août 2008, une plainte auprès du Doyen des juges d’instruction de Paris, après la diffusion, sur le site internet de l’association EuroPalestine, d’un communiqué appelant à la multiplication des embuscades contre les militaires présents en Afghanistan.

Ce communiqué, diffusé le 20 août, qualifie la mort de 10 soldats français de « risque d’un sale métier », raille les « pleurnichardes » auxquels ces décès auraient donné lieu et appelle à la « multiplication des embuscades bien montées » censées éveiller la mobilisation.

La plainte vise l’apologie de meurtre et la diffamation envers l’armée française.

L’Association de Défense des Droits des Militaires précise que si les débats sur la présence militaire française en Afghanistan sont parfaitement légitimes, elle entend « voire respectée la mémoire de dix jeunes militaires français morts au champ d’honneur et, avec elle, la tradition républicaine qui impose réserve et dignité lorsqu’est évoquée la mémoire de ceux qui sont morts pour la France ».

3 commentaires suite à cet article :

  1. Bravo pour cette démarche ! Continuez

    fx • 29 août 2008 à 16 h 47 min
  2. Bonsoir

    Je viens de découvrir avec stupeur ce site internet deversant sa haine sur notre armée et souhaitant la mort de nos soldats

    Il m’est difficile de penser que des « gens  » vivant en France puissent avoir une telle haine de notre pays et de notre armée

    demandons la dissolution de cette association de « salopards »

    Ce site europalestinien m’a passablement énervé

    GOUMIER

    GOUMIER • 29 août 2008 à 21 h 54 min
  3. Je félicite votre association d’avoir déposé plainte contre militants les irresponsables d’Europalestine. Jusqu’à votre réaction, mes efforts de sensibilisation de l’Elysée, du ministère de la Défense et de la grande presse étaient restés vains. Ci-après, le texte de la lettre que j’ai mise en ligne sur mon site debriefing.org, le 25 de ce mois. (http://www.debriefing.org/26903.html) *

    Monsieur le Président,

    Alors que votre remarquable éloge funèbre est encore dans toutes les mémoires et que les familles des dix soldats tombés en Afghanistan entreprennent leur travail de deuil, nous tenons à vous faire part de notre scandale des propos indignes et sacrilèges mis en ligne, sur leur site, par les militants d’un mouvement idéologique.

    Jugez-en par ces extraits nauséabonds :

     » A l’heure où un chœur d’hypocrites pleure la mort de 10 soldats de métier français tombés en Afghanistan, nos pensées vont aux milliers d’hommes, de femmes et d’enfants de ce pays, massacrés par la coalition impérialiste menée par les Etats-Unis et ses supplétifs de diverses nations, dont la France.
    […]

    Pleurnichant sur les conditions dites « extrêmement difficiles » (rendez-vous compte, ces sauvages d’Afghans habitent un pays plein de poussière et où il fait froid la nuit !) dans lesquelles opéreraient des troupes françaises pourtant suréquipées, le chef d’Etat-major de l’armée de terre, le général Georgelin, a admis que ses hommes étaient tombés dans une embuscade « bien montée ».
    […]

    On ne peut, de ce point de vue, que souhaiter la multiplication d’embuscades « bien montées », si elles aident à l’éveil des consciences et de la mobilisation, ici en France, contre la sale guerre. Troupes françaises, troupes de l’OTAN, hors d’Afghanistan !  »

    Monsieur le Président,

    Autant nous reconnaissons aux militants de causes, qui se veulent pacifistes et humanitaires, le droit d’exprimer leur dissentiment à l’égard d’opérations militaires qu’à tort ou à raison, ils estiment injustes et cruelles, autant il nous semble intolérable que des propos aussi indécents soient rendus publics, sans égard pour la douleur des familles des disparus et l’honneur de la France.

    En conséquence, nous vous demandons de bien vouloir intervenir auprès de ces gens pour qu’ils retirent ce véritable appel au meurtre, et présentent leurs excuses aux parents des disparus et au corps d’armée auquel ils appartenaient, et qu’atteint cette insulte.

    Il doit être clair que notre but, en dénonçant cette ignominie et en la portant à votre connaissance, n’est pas de semer la discorde ni de régler quelque compte que ce soit, mais de vous demander d’intervenir auprès de ces gens, avec l’autorité que vous confère votre haute fonction, pour les rappeler à la décence et au respect dus aux défunts et à leurs proches, à l’armée française et à la République.

    Et nous vous prions, Monsieur le Président de la République de bien vouloir accepter l’expression de notre haute considération.

    M. R. Macina, responsable du site http://www.debriefing.org
    et un groupe d’internautes

    * Une version plus complète, incluant des informations complémentaires et surtout le texte de la plainte de votre association peut être consultée à http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-14726-145-7-plainte-contre-europalestine-apologie-meurtre-10-soldats-francais-en-afghanistan.html

    Macina • 30 août 2008 à 12 h 55 min