Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Demandez le programme ! L’Adefdromil prépare aussi les présidentielles. (Actualisé le 29/04 à 22h00)

Article publié le 30 avril 2012

Nous avons préparé un document synthétisant les propositions les plus importantes soutenues par notre association.

D’autres sujets auraient mérité également d’être abordés.

Nous pensons ainsi au mauvais sort fait aux retraités modestes et aux pensionnés, à ceux qui sont victimes des essais nucléaires. Mais il n’était pas possible de rédiger un document exhaustif, afin de ne pas noyer nos interlocuteurs sous un flot de propositions.

Certains candidats nous ont prêté une oreille attentive. D’autres, comme par le passé, préfèrent nous ignorer, espérant que le vote des Français leur donnera raison.

Rappelons que l’Adefdromil reste à l’origine de plusieurs mesures telles que : l’attribution de la croix de chevalier de la Légion d’honneur aux camarades tués en opérations extérieures, la campagne double en Afghanistan…

Mentionnons aussi que nous nous sommes battus pour la suppression de la durée du PACS pour l’attribution de l’Indemnité pour Charges Militaires et les frais de déplacement. Ramener cette durée de trois ans à deux ans est une insulte au principe d’égalité et l’expression d’un mépris certain pour la condition militaire.

L’Adefdromil, comme toujours, sera heureuse de recevoir vos commentaires et vos suggestions.

Je vous en souhaite une très bonne lecture.

Jacques BESSY

Président de l’Adefdromil

Lire le programme au format pdf

Propositions de l’Adefdromil – Elections présidentielles 2012

Lire également

la réaction  du Colonel François Chauvency, Vice-Président de l’association dite « La Saint-Cyrienne » qui n’est rien d’autre que le syndicat  des officiers et des officiers généraux  issus de Saint Cyr.

NB: L’Adefdromil répondra très prochainement aux observations formulées par ce « syndicat maison »


Un commentaire suite à cet article :

  1. Bonsoir,

     » Les promesses n’engagent que ceux qui les font « .

    Vous pouvez présenter toutes sortes de propositions qui permettraient aux armées de rentrer dans le 21ème siècle, vous vous heurterez malheureusement d’abord aux politiques qui ne pensent qu’aménagement du territoire et masse électorale, puis second filtre une hiérarchie qui veut garder la main sur les hommes et femmes de nos armées.

    La concertation ne pourra fonctionner que si les membres des instances de concertation obtiennent un vrai pouvoir dans les propositions et les décisions. Malheureusement les couacs récents de Louvois vous démontrent à quel point le militaire et sa famille sont considérés par la hiérarchie, pourtant l’armée de terre et la marine nationale avaient fait de gros efforts sur la condition du personnel. Il est dommage que l’armée de l’air soit resté en marge et continue dans une gestion arithmétique des ressources en occultant le facteur humain.

    aerien-desabuse • 2 avril 2012 à 18 h 35 min