Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Coups de pompes à répétitions au Mali (Par Philippe Chapeleau)

Article publié le 31 mars 2013

J’ignore si l’anecdote est authentique mais un confrère m’a raconté qu’un soldat français a récupéré deux paires de rangers abandonnées par un combattant islamiste en fuite pour remplacer ses propres rangers détruites par la caillasse des Ifoghas. Ce qui est véridique, c’est le constat déjà fait par l’état-major de la brigade: la qualité des rangers et des treillis laisse dramatiquement […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

J’ignore si l’anecdote est authentique mais un confrère m’a raconté qu’un soldat français a récupéré deux paires de rangers abandonnées par un combattant islamiste en fuite pour remplacer ses propres rangers détruites par la caillasse des Ifoghas.

Ce qui est véridique, c’est le constat déjà fait par l’état-major de la brigade: la qualité des rangers et des treillis laisse dramatiquement à désirer.

Le pire, visiblement, ce sont les rangers dont les semelles se décollent et les coutures cèdent. Dixit RFI par exemple: « Les chaussures rangers attachées avec de la ficelle, un soldat raconte : « C’est pourtant solide. Nos chaussures résistaient en Afghanistan mais ici…ça ne tient pas. On a jamais vu ça ». Ou Le Monde: « Au « potager » cultivé par les djihadistes dans leur base et où a été réunie une partie des prises, des rangers sont alignés par pointures. Discrètement, des soldats sont

Lire également

Serval : arrêtons de pipeauter ! (Renaud Marie de Brassac)

Arrête ta flûte

Mali: dans le massif de Tigharghar, les militaires français ratissent les caches d’Aqmi

3 commentaires suite à cet article :

  1. Si mes souvenirs sont exacts, Monsieur Renaud Marie de Brassac a évoqué ce problème de décollement de semelles depuis une dizaine de jours. Une nouvelle fois, ce Monsieur particulièrement bien renseigné a eu tort d’avoir raison avant les autres! il a d’ailleurs été dénigré par un site dirigé par un officier à la solde du ministère de la défense qui n’a pas hésité à cracher son venin :
    « ..mais nous l’avions compris, votre propos est orienté de façon à jeter l’opprobre et non pas tenter d’être précis et objectif. »
    L’article de Monsieur Chapleau est un camouflet pour cet officier qui aurait mieux fait de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant…d’écrire n’importe quoi…dans le seul but de jeter…l’opprobre sur RMB!

    Rastakouere • 30 mars 2013 à 17 h 52 min
  2. Effectivement, si c’est le cas, on comprend mieux pourquoi la presse était interdite sur place!!!

    Sympa • 30 mars 2013 à 17 h 55 min
  3. MDR!! vous imaginez les images à la télé!!!! les commandos avec de la ficelle aux pompes!!

    Herve • 30 mars 2013 à 17 h 57 min