Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Le Parlement autorise la prolongation de l’intervention militaire au Mali

Article publié le 11 mai 2013

Le 22 avril 2013, le Parlement a autorisé le gouvernement à prolonger l’intervention de l’armée française au Mali. A l’Assemblée nationale, la poursuite de l’intervention a été autorisée par 342 voix (352 députés ont participé au vote, 10 se sont abstenus), au Sénat par 326 voix (347 sénateurs ont participé au vote, 19 se sont […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Le 22 avril 2013, le Parlement a autorisé le gouvernement à prolonger l’intervention de l’armée française au Mali. A l’Assemblée nationale, la poursuite de l’intervention a été autorisée par 342 voix (352 députés ont participé au vote, 10 se sont abstenus), au Sénat par 326 voix (347 sénateurs ont participé au vote, 19 se sont abstenus). Au préalable, les parlementaires avaient entendu la déclaration du Premier ministre demandant au Parlement l’autorisation de prolonger cette intervention militaire pour « consolider les progrès » déjà réalisés sur le terrain et « conjurer la menace terroriste ».

En savoir plus sur le site vie-publique.fr en cliquant [ICI]

Lire également

Déclaration de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, sur l’intervention des forces françaises au Mali, 22 avril 2013 

Analyse du scrutin de l’Assemblée nationale sur la déclaration du gouvernement 

Rapport d’information par le groupe de travail « Sahel », en vue du débat et du vote sur l’autorisation de prolongation de l’intervention des forces armées au Mali (article 35 de la Constitution), Sénat, Gérard Larcher, Jean-Pierre Chevènement, Bibliothèque des rapports publics, La Documentation française 

Rôle et pouvoir de l’Assemblée nationale 

Rôle et fonctionnement du Sénat 

 

 

Les commentaires sont fermés.