Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Revue de presse du 28 juin 2013

Article publié le 28 juin 2013

Le défilé du 14-Juillet au régime sec Temps de crise oblige: le défilé du 14 Juillet va réduire ses coûts cette année, tout en essayant de ne pas décevoir le public. «Comme tous nos concitoyens, nous faisons attention à nos dépenses», justifie le gouverneur militaire de Paris, le général Hervé Charpentier. Une économie de l’ordre de 10% […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Le défilé du 14-Juillet au régime sec

Temps de crise oblige: le défilé du 14 Juillet va réduire ses coûts cette année, tout en essayant de ne pas décevoir le public. «Comme tous nos concitoyens, nous faisons attention à nos dépenses», justifie le gouverneur militaire de Paris, le général Hervé Charpentier. Une économie de l’ordre de 10% à 15%, entre 400.000 et 600.000 euros est attendue par rapport à l’année dernière. En 2012, le défilé à coûté environ 4 millions d’euros à la Défense, notamment en frais d’acheminement du matériel.

Cliquez [ICI]

Délinquance : une étude révèle la part des étrangers

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) s’attaque à un sujet délicat: la part des étrangers dans les «multimises en cause pour crimes et délits». En clair: ce qu’ils pèsent dans le «noyau dur» de la délinquance constatée par les forces de police. Cette étude scientifique, qui puise dans le fichier des antécédents judiciaires (STIC) du ministère de l’Intérieur, passe au crible un large échantillon d’environ 1500 personnes mises en cause pour cinq infractions ou plus ayant eu lieu en 2009 et 2010 à Paris ou dans sa proche couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne).

Cliquez [ICI]

Réduction des effectifs militaires et créations de postes à l’E.N.

Hier, ont été annoncées les créations de postes à l’Education Nationale: 60 000 et 10 000 de plus non prévus. Le général Ract-Madoux continue d’alerter sur les « “inquiétudes les plus vives ( qui ) agitent la communauté militaire » sans, semble-t-il, qu’il soit écouté.

Cliquez [ICI]

Les commentaires sont fermés.