Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Réseaux sociaux. Les gendarmes bâillonnés sur la Toile (Xavier Sidaner)

Article publié le 29 juin 2013

Ouvert il y a six ans, le forum “Gendarmes et citoyens”, qui constituait un espace de libre expression pour ses 23 000 membres, a fermé début mai. Le résultat de dissensions internes et d’un travail de sape de la direction de la gendarmerie. Début mai, les gendarmes ont perdu un précieux lieu d’expression sur Internet. Le forum […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Ouvert il y a six ans, le forum “Gendarmes et citoyens”, qui constituait un espace de libre expression pour ses 23 000 membres, a fermé début mai. Le résultat de dissensions internes et d’un travail de sape de la direction de la gendarmerie.

Début mai, les gendarmes ont perdu un précieux lieu d’expression sur Internet. Le forum de discussion “Gendarmes et citoyens” a fermé ses portes – certes provisoirement, mais pour combien de temps ? – et ses 23 000 membres inscrits sont retournés au silence. La décision a été prise par les administrateurs du site, de plus en plus débordés par le nombre de messages et les risques de dérapage. Propos intolérants et querelles ont fini par lasser les modérateurs, résume le major Bernard Cordoba, un ancien de l’équipe.

Petit retour en arrière. On est en avril 2007. Un groupe de gendarmes lance un site pour permettre à leurs collègues de France et de Navarre d’échanger en toute liberté sous couvert d’anonymat. Dans ce monde fermé où la parole est ultrasurveillée, la démarche séduit rapidement et fait le buzz. En six mois, le nombre d’inscrits bondit d’une petite cinquantaine à quelque 7 000 membres.

Ce fulgurant succès n’enthousiasme que moyennement le ministère de la Defense. Au point que quelques semaines après l’ouverture du forum, le directeur général de la gendarmerie missionne l’un des membres de son cabinet pour infiltrer le forum. Christian Rodriguez, officier supérieur et aujourd’hui conseiller de Manuel Valls, inscrit sous le pseudonyme Childéric, se connecte plusieurs fois par jour et apporte ses commentaires. Manque de chance, la tonalité un peu trop “voix de son maître” de ses messages piquent la curiosité des modérateurs, qui ont tôt fait de le démasquer.

Démission(s)

La direction de la gendarmerie ne s’avoue pas vaincue. Elle lance un…

Lire la suite sur le site acteurspublics.com en cliquant [ICI]

Les commentaires sont fermés.