Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Désertions en masse au Service de Santé des Armées. (Claude Angéli)

Article publié le 6 décembre 2018

Lire l’article du Canard enchaîné du mercredi 5 décembre 2018 de Claude Angéli au format pdf: 

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Un commentaire suite à cet article :

  1. Si le bonheur (et/ou le confort), n’est pas qu’un état d’esprit, c’est alors peut-être aussi : une destination géographique, professionnelle, sentimentale, amicale, épicurienne… et même : – financière – (à chacun le prisme de sa conscience).
    Sacré bonheur (il n’y a pas effectivement que les rémunérations même si c’est un vrai paramètre), il reste néanmoins complexe à apprivoiser… (multifactoriel).
    Est-ce le crépuscule du service de santé des armées… pour rejoindre le privé – avec pour les personnels volontaires, un module de formation supplémentaire « militaire » ?
    Retraité.

    Anonyme • 7 décembre 2018 à 18 h 38 min