Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Un militaire face à la justice : « Si la cartouche est partie, c’est que le chargeur était dedans » (Par Lucas Burel)

Article publié le 11 janvier 2019

UN JOUR AU PALAIS. Toutes les semaines, « l’Obs » s’assied sur le banc d’une salle d’audience. N’importe où en France. N’importe quel jour. Et peu importe la nature des crimes et délits. Où ? Au tribunal de grande instance de Paris. Quoi ? La 10e chambre correctionnelle, elle juge les délits commis par des militaires en service. Seule une dizaine de tribunaux […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.
Les commentaires sont fermés.