Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

A lire sur Le portail des sous-marins

Article publié le 18 février 2019

A lire sur Le portail des sous-marins Cet email ne s’affiche pas correctement ? Voir cette Infolettre dans votre navigateur. Les mets à l’eau du sous-marin « Casabianca » Publié le : 16 février 2019 « Libération » a embarqué parmi les 75 membres d’équipage du sous-marin d’attaque de la marine nationale, qui passent plusieurs semaines sans aucun contact avec l’extérieur. Deux […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

A lire sur Le portail des sous-marins

Cet email ne s’affiche pas correctement ?
Voir cette Infolettre dans votre navigateur.


Les mets à l’eau du sous-marin « Casabianca »

Publié le : 16 février 2019

« Libération » a embarqué parmi les 75 membres d’équipage du sous-marin d’attaque de la marine nationale, qui passent plusieurs semaines sans aucun contact avec l’extérieur. Deux impératifs pour les cuistots à bord : la gestion des stocks et une alimentation riche et variée.

Les recherches de l’épave du sous-marin Minerve ont débuté

Publié le : 14 février 2019

Le navire océanographique Pourquoi pas ? a quitté la Seyne-sur-Mer le 7 février pour débuter, dans la nuit qui a suivi, la première phase de la nouvelle campagne de recherche du sous-marin Minerve. Ce dernier a pour mémoire coulé avec ses 52 membres d’équipage au matin du 27 janvier 1968, à une vingtaine de de kilomètres au sud du Cap Sicié, près de Toulon. L’épave se trouverait à environ 2300 mètres de fond. Décidée par la ministre des Armées Florence Parly, qui répond là à une demande récurrente des familles des marins disparus, cette nouvelle campagne doit tirer profit des progrès technologiques intervenus ces dernières années en matière de recherches sous-marines. Elle se déroulera en deux phases. Une première de courte durée ce mois-ci et une seconde, plus longue, prévue en juillet.

Dans les coulisses du sous-marin d’attaque parrainé par Nuits-Saint-Georges

Publié le : 14 février 2019

Fin janvier, trente élèves de 3e du collège Félix-Tisserand de Nuits-Saint-Georges ont visité la base marine de Toulon. La Ville de Nuits-Saint-Georges parraine en effet le sous-marin Rubis, qui y est stationné. En 2015, nous avions pu passer quatre jours à bord de ce sous-marin nucléaire. Nous vous proposons de vous replonger dans les coulisses de cet engin d’attaque, qui sera retiré du service actif à la fin de l’année 2020.

Base navale de Cherbourg : le carnet de commandes est plein

Publié le : 11 février 2019

La base navale de Cherbourg, où Naval Group a construit tous les sous-marins français, est juste hors norme. Actuellement, pas moins de trois sous-marins nucléaires d’attaques (SNA) sont en cours de construction dans la gigantesque cathédrale, la nef Maxime-Laubeuf, où s’assemblent tronçon par tronçon ces monstres des mers. En hauteur, ils équivalent à un immeuble de cinq étages ! Le programme Barracuda mis en oeuvre par la marine française table sur la livraison de six nouveaux SNA entre 2020 et 2030 moyennant un investissement de plus de 9 milliards d’euros.

Sous-marins : l’Australie accorde sa confiance à Naval Group sur une période de 50 ans

Publié le : 11 février 2019

L’Australie et Naval Group ont signé un accord stratégique (Strategic partnering agreement), qui va lier les deux parties pour 50 ans. Une signature qui verrouille le contrat d’acquisition par Canberra de 12 sous-marins océaniques fabriqués par Naval Group.

Les commentaires sont fermés.