Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Jurisprudence: Prescription de l’action tendant à la reconnaissance du préjudice subi du fait de la traite négrière et de l’esclavage

Article publié le 10 juin 2019

Confirmant la décision rendue par la Cour d’appel de Fort-de-France, la Cour de cassation rejette la demande d’expertise pour évaluer le préjudice subi par le peuple martiniquais du fait de la traite négrière et de l’esclavage. Cass. 1re civ. 17 avril 2019 MIR et autres n° 18-13894

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

Confirmant la décision rendue par la Cour d’appel de Fort-de-France, la Cour de cassation rejette la demande d’expertise pour évaluer le préjudice subi par le peuple martiniquais du fait de la traite négrière et de l’esclavage.

Cass. 1re civ. 17 avril 2019 MIR et autres n° 18-13894

Les commentaires sont fermés.