Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Statut général des militaires

Article publié le 19 novembre 2003

                                                    Analyse du rapport du 29 octobre 2003 I – COMPOSITION DE LA COMMISSION Président : le Vice Président du Conseil d’Etat Vice Président : Amiral, Inspecteur général des Armées Membres : 5 Directeurs de Services centraux des Armées, 3 Contrôleurs généraux, 6 Généraux, 2 personnalités civiles (Education Nationale et Groupe AXA) dont on aimerait […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

                                                    Analyse du rapport du 29 octobre 2003

I – COMPOSITION DE LA COMMISSION

Président : le Vice Président du Conseil d’Etat
Vice Président : Amiral, Inspecteur général des Armées
Membres : 5 Directeurs de Services centraux des Armées, 3 Contrôleurs généraux, 6 Généraux, 2 personnalités civiles (Education Nationale et Groupe AXA) dont on aimerait connaître les compétences en matière militaire et dont on cherche en vain le nom dans les anciens auditeurs de l’I H E D N.

II – PERSONNALITES CONSULTEES

19 Généraux et assimilés
Le Secrétaire général pour l’administration
Le Directeur de la Gendarmerie
3 Contrôleurs généraux
1 colonel
4 officiers
4 majors
1 député et un ancien député
1 conseiller d’Etat
1 civil : directeur des ressources humaines du Groupe 3 Suisses (pas IHEDN non plus)
2 présidentes d’associations de femmes de militaires
12 épouses de militaires des différentes armées et catégories de personnels. pas un sous officier, pas un militaire du rang
Mais le second sous-secrétaire d’Etat à la Défense et le Vice-chef d’état major des armées au ministère de la défense britannique

Avec une telle composition et de telles auditions on ne s’étonnera pas que le rapport n’apporte aucune
amélioration réelle du statut des militaires et même parfois soit plus restrictif que l’ancien.

Lire également :

Statut général des militaires (SGM)

Requiem pour statut (quo), ou le rapport reporté…

Nouveaux statuts ? : Tout et son contraire

Statut général des militaires : réaction d’un lecteur

Réforme, dépoussiérage, toilettage
  

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.