Affichage »« Droits »« Paypal »« Galette »«
Ancien site Association de défense des droits des militaires
-->

Le Chef d’état-major victime de la rigueur du « Canard »

Article publié le 29 avril 2004

extrait du journal « Le Canard Enchaîné » du mercredi 21 avril 2004 ) Il avait prévu près de 500 000 euros de travaux pour embellir son bureau. Et il a dû y renoncer en catastrophe. A cause d’un coup de téléphone . Le général Bernard Thorette, chef d’état-major de l’armée de terre, croyait tenir […]

Vous êtes adhérent ou abonné à nos archives ?
Accédez immédiatement à cet article archivé, en vous identifiant ci-dessous :
Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez sur ce lien.

extrait du journal « Le Canard Enchaîné
» du mercredi 21 avril 2004
)

Il avait prévu près de 500 000 euros de travaux pour
embellir son bureau. Et il a dû y renoncer en catastrophe. A cause
d’un coup de téléphone
.

Le général Bernard Thorette, chef d’état-major de
l’armée de terre, croyait tenir une belle victoire. De celles qui
comptent vraiment et que l’on remporte sur le seul front où la
bataille fait rage aujourd’hui : le front budgétaire. Une somme de
483 500 euros lui était accordée pour refaire à neuf
son bureau et son secrétariat particulier, comme le prouve le
devis reproduit ci-contre. Hélas pour lui, l’opération, qui
semblait bien engagée, a tourné court. Après un coup
de téléphone du « Canard ».
La récente offensive de Sarko pour obliger Alliot-Marie, comme
les autres ministres, à réaliser des économies n’a
évidemment rien arrangé. Pourtant, tout s’annonçait
bien pour le haut dignitaire de l’armée de terre. La «
fiche descriptive et estimative », à laquelle
étaient joints des plans détaillés, a
été établie le 19 février par la Direction
régionale du génie de la région Ile-de-France et
approuvée le 25 février. Le colonel Reverberi , directeur
de l’Etablissement du génie de Paris, qui a signé ce devis
pour approbation, notait seulement, à l’attention de ses
supérieurs : « Cette opération ne présente
pas de difficultés particulières
».
Sauf, peut être, en ces temps difficiles pour le budget de l’Etat.
A titre d’exemple, voilà trois semaines, « le Canard »
publiait une pittoresque note du directeur de cabinet de MAM demandant
à ses collaborateurs, par « souci d’économie de
papier
», de réduire de 6,6 cm à 2,5 cm les
marges dans leurs courriers ou leurs rapports écrits. Et du coup,
le ministère a tenu à faire savoir (« Challenges
» du 15/4) que cette décision stratégique lui
permettrait d’économiser 190 000 euros par an.
Cette fois, il faut saluer la performance : 483 500 euros pour le seul
aménagement, sans le mobilier ni les équipements, du bureau
d’un chef d’état-major de l’armée.

Repli stratégique

Piqué par la curiosité, « Le Canard »,
incapable d’imaginer comment on peut dépenser une telle fortune
(plus de 3 millions de francs) pour réaménager deux
pièces, fussent-elles spacieuses et hautes de plafond, a
interrogé l’état-major. Premier coup de fil : le directeur
de cabinet du général Thorette confirme l’existence du
projet pharaonique. Le bureau n’a pas été refait depuis
trente ans. Les travaux sont prévus pour l’été.
C’est une affaire qui roule, donc… En ce qui concerne le montant de la
douloureuse, le même collaborateur du général demande
un délai pour s’informer.
Quelques heures plus tard, changement de stratégie. D’abord,
« ce devis n’était qu’une proposition parmi
d’autres
». Et ajoute le directeur de cabinet,
déjà à court de munitions, « le chantier
est purement et simplement annulé
». Cette
décision, qu’il ignorait encore la veille, lors de notre premier
appel, daterait d’une « quinzaine de jours ». Et de
préciser le motif de ce repli en bon ordre : il est question d’un
déménagement de l’état-major de l’armée de
terre dans les locaux de l’Ecole militaire (ce projet traîne en
effet dans les cartons mais depuis deux ans). On aurait finalement
pensé, en haut lieu, que ce n’était pas le moment d’engager
de tels frais. « En fait , finit par admettre le
collaborateur du général, dans la conjoncture,
c’était tout à fait inopportun
. »
Surtout quand cela vient à se savoir…

Etablissement du Génie de Paris
FDE

DIRECTION REGIONALE DU GENIE
DE LA REGION TERRE ILE DE France

ETABLISSEMENT DU GENIE DE PARIS

Fort Neuf de Vincennes
Cours des Maréchaux
75012 PARIS

DESCRIPTION SOMMAIRE DES TRAVAUX :

Réaménagement total du bureau du Chef d’Etat-major de
l’armée de terre et de son secrétariat particulier.

Calendrier prévisionnel
Type de contrat
Approbation FDE
Mois  » M  »
Marchés spéciaux

475.500.00 euros

Notification contrat(s)
M + 3
MAPA

5.000.00 euros

Début des travaux
M + 4
Publicité

3.000.00 euros

Livraison
M + 6
 

 

 
 
Cp T.T.C. (févcrier 2004)

483.500.00 euros

AVIS DU DIRECTEUR de L’ETABLISSEMENT du GENIE :

Cette opération ne présente pas de difficultés
particulières.

Lire également :
Le p’tit coup de peinture à 500 000 euros

Les commentaires sont fermés.